Logo de la Société d'histoire des religions


La Société d’histoire des religions de Genève est une association sans but lucratif ouverte à tous celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire des religions, quelle que soit la nature de leur approche et leur formation.

Elle a pour objectif d’encourager l’étude des religions dans une perspective non-confessionnelle, et de contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire des religions en tant que discipline scientifique auprès du grand public.

Soucieuse de constituer un lieu d’échange entre l’Université et la Cité, la Société d’histoire des religions de Genève se donne aussi pour but d’articuler la recherche historique aux questions actuelles quant à la place de la religion et des discours religieux dans notre société.

Elle propose à ses membres :

  • Des conférences régulières, faisant appel à des personnalités importantes de l’histoire des religions contemporaine
  • Des débats, colloques et tables rondes autour des problématiques actuelles sur la religion et l’histoire des religions
  • L’envoi du volume annuel d’Asdiwal. Revue genevoise d’anthropologie et d’histoire des religions
  • Des réductions sur d’autres publications occasionnelles

15 mai 2018

Agès Giard

Conférence : Les amours « virtuelles » au Japon : Rituels de rencontre avec des êtres inexistants

Au Japon les simulacres affectifs se multiplient sous la forme d’épouse holographique, de boyfriend téléchargeable ou de petite copine interactive de poche qui présentent la caractéristique de s’adresser aux célibataires non pas pour les aider à trouver quelqu’un, ni même tout à fait pour les aider à supporter la solitude… mais pour l’aggraver ! Ces objets visent en effet non pas à satisfaire les utilisateurs et utilisatrices mais à souligner de façon quelque peu « masochiste » (suivant leurs propres termes) la vacuité d’un amour simulé.